Jacques Sternberg:

La panne



J'étais descendu dans le métro, ce matin-là, un peu étonné de voir que
personne ne m'avait poinconné le billet que je tenais à la main.
Une rame arriva sur le quai désert. Je montai dans un compartiment
de première classe. Vide. La rame passa trois stations où personne ne
descendit, où personne ne monta. Puis, à la quatrième station, la rame
s'arrêta pour ne plus repartir. Je descendis et je constatai qu'à l'intérieur
de la cabine du conducteur il n'y avait aucun employé. Je venais de m'engager
dans le couloir qui menait à la sortie quand une grille fermée me coupa le
chemin.
Sur un petit écriteau je pus lire:
"A la suite d'une coupure de courant, le métro restera fermé du 4 janvier au 7 janvier."
Et, en effet, à ce moment-là, toutes les lumières s'éteignirent partout.


Vocabulaire:
poinçonner -- lochen
la rame -- Zug
désert,e -- vide, où il n'y a personne
le couloir -- Gang, Flur
la grille -- Gitter
un écriteau -- Schild
une coupure de courant -- Stromausfall
s'éteindre -- ausgehen, erlöschen

Devoirs:
1. Résumez le texte avec vos mots. (Attention: On écrit un résumé au présent.)
2. A vous de rédiger une fin à ce conte. - Que va-t-il faire?
3. Relevez les mots du texte qui expriment déjà qu'il s'agit d'une situation insolite.
4. Analysez la tension .
  - A partir de quand est-ce que le lecteur est captivé par le conte?
  - Où se trouve le point culminant?
  - De quels moyens se sert l'auteur pour rendre son histoire réaliste?
5. A vous de rédiger une histoire courte selon le modèle de Sternberg.


Copyright 1997, Brigitte Miklitz-Kraft
Created: 3/14/97

Schreiben Sie der Autorin!


Zurück zum Anfang


Neues Idee Suchfunktionen Inhaltsverzeichnis Benutzerlisten Schulen im Netz Schülerzeitung Roulette Leserbriefe Email-Verbund Email an MF Symbolerklärungen